jeudi 13 février 2014

En aparté avec... Séverine Bourrier (Château de l'Ou)



Les vigneronnes ont plus que jamais voix au chapitre et placent leurs productions parmi les grandes références du Roussillon. 
Réputé un brin "macho" dès lors que l'on aborde la question viticole, le Catalan a pourtant fini par faire de la place dans sa cave personnelle pour des vins où la touche féminine fait résolument la différence.


Séverine Bourrier a choisi il y a maintenant quelques années de s'installer dans le Roussillon, à Montescot.
Celle qui est décrite par son époux comme "perfectionniste et surtout passionnée" développe sur 39 hectares des vins résolument différents. 

Produits exclusivement en bio depuis 1998, les vins du Château de l'Ou explorent les territoires du vin doux comme ceux de vins plus racés et élégants.
Membre des Vinifilles, l'association hyper active qui regroupe depuis 2009 les femmes vigneronnes du Languedoc-Roussillon, Séverine délivre ici quelques-unes de ses (belles) pensées sur le Roussillon et ses vins...







Comment définiriez-vous le terroir du Château de l’Ou ?
Il est varié et composé de trois profils : sur le domaine à Montescot, les vignes évoluent de façon homogène sur des sols de marnes alluvionnaires, posées sur les terrasses de la rivière asséchée du Réart. 
Sur le site de Saint-Paul-de-Fenouillet, c'est plutôt l'ère secondaire qui a marqué les terroirs. Les schistes bruns ou mosaïques se situent à 325m d'altitude où les nuits d'été fraîches ralentissent la maturation des baies de raisins alors que la luminosité et le vent concentrent lentement leurs arômes.
Enfin, sur le site de Caudiès-de-Fenouillède, issu de la même ère, les schistes noirs feuilletés situés à 385m d'altitude bénéficient de manière exceptionnelle et étrange pour les Pyrénées-Orientales d'une influence océanique.
Le mélange permet de développer une gamme aux différents profils.


Qu’est-ce-qui caractérise vos vins ?
Leur point commun : l’élégance et la finesse des tanins. Une touche féminine.


Vous avez été l’une des premières femmes vigneronnes du département, comment avez-vous été accueillie dans ce milieu ?
Il y eu une véritable évolution dans le monde du vin et c'est d'autant mieux ! 
Cela apporte des choses différentes, qui enrichissent le monde viticole.
Il n’a pas été facile de s’imposer au début. Il a fallu démontrer aux vignerons ce dont une femme vigneronne était capable, qui plus est lorsque l’on n’est pas de la région. En résumé, on peut dire de cette expérience qu'il faut croire en ce que l'on fait.


Et aujourd’hui, comment voyez-vous la place des femmes dans l’univers du vin ?
Elles sont de plus en plus présentes. D’une manière générale, lorsque l’on travaille le vin, on y apporte beaucoup de soi. Sur une même parcelle, trois vignerons ne produiront pas le même vin. 
Etre une femme apporte forcément une touche différente aux vins. Le vin se teinte du vécu, des inspirations, de la sensibilité de celui (ou celle) qui le crée, de son âge...


Vous avez choisi de rejoindre la sélection Châteaux-Roussillon.com et vous avez également créé votre boutique en ligne... Quelle place tient internet dans le quotidien de votre domaine ? Et de votre vie ?
Internet prend de plus en plus de place dans ma vie !
Internet fait partie des évolutions propices au vin. On ouvre les frontières. 
Les gens font aussi appel à internet pour prolonger leur expérience du vin.


Quelle est votre définition du Roussillon ?
C’est un diamant brut que l’on a entre les mains
Une terre d’une richesse extraordinaire, aux multiples facettes et personnalités. C’est un vignoble qui ne peut que s’améliorer !
.  
Et si vous ne deviez donner qu’un seul adjectif pour définir les vins du Roussillon ?
“Riches”

Merci à Séverine Bourrier.
Retrouvez le Château de l'Ou et les Vinifilles au salon Vinisud à Montpellier du 24 au 26 Février 2014.

Découvrez la sélection du Château de l'Ou sur Châteaux-Roussillon.com http://bit.ly/1eWIR2n



et sur www.chateau-de-lou.fr.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire